Le dixième anniversaire, de James Patterson

Chronique réalisée pour Les chroniques de l’Imaginaire

Le Women murder club est composé de quatre personnes et l’on suit ici leur dixième aventure. Il y a Lindsay, sergent dans la police  de San Francisco, Claire, le médecin légiste du département, Cindy, journaliste spécialisée dans les affaires criminelles et Yuki l’assistante du procureur. Elles se connaissent depuis dix ans justement et nous suivons quelques unes de leurs péripéties. Lindsay est le personnage principal du club, elle fait le lien entre les différentes affaires et enquêtent sur toutes.

Le livre commence par le mariage de Lindsay avec Joe, un ancien du FBI rencontré dans une précédente enquête. Quelques jours plus tard, elle revient travailler, elle a désormais un nouveau chef, le précédant étant devenu chef de la police de la ville.  Il envoie la jeune femme recueillir le témoignage d’une adolescente que des  passants ont trouvé ensanglantée et conduit à l’hôpital. Elle est inconsciente, elle a perdu beaucoup de sang et vient d’accoucher selon le premier examen des médecins. Elle a été retrouvée nue sous un Kway, pleine de sang en train d’errer sur un terrain vague. Aucune trace du bébé, les recherches menée dans les environs du terrain vague n’ont rien donné et la jeune fille ne revient à elle que tard dans la soirée. Elle ne se souvient de rien, du moins pas grand chose, mais prétend avoir été enlevée et ne pas savoir où est le bébé. Lindsay se lance dans une enquête difficile avec sa brigade, les indices manquent et la jeune fille est tout sauf coopérative, elle est issue de la jeunesse dorée et pense avoir tous les droits.

Yuki de son côté travaille sur le dossier du Dr Candace Martin, une cardiologue très réputée, accusée du meurtre de son mari, un coureur de jupons notoire. Elle a un très bon avocat et le procès est ouvert. Yuki est plus ou moins persuadée de la culpabilité de l’accusée, mais surtout elle doit absolument remporter ce procès pour l’avancement de sa carrière.

Cindy enquête pour son journal sur une série de viol, elle est sous pression, car une nouvelle journaliste vedette a été engagée et elle craint de perdre son poste. Elle est prête à prendre tous les risques pour écrire son papier. Claire quant à elle est très peu présente dans ce volume.

On peut lire sur la quatrième de couverture que ce livre suit un rythme implacable et nous invite à des aventures plus étourdissantes que jamais…. C’est très exagéré. Il s’agit d’un sympathique petit polar américain plutôt soft. Il est agréable à lire, mais on est bien loin des sommets de la littérature policière. Les différentes intrigues ne réservent pas de vraies surprises et la place accordée à la vie privée de nos enquêtrices est trop importante, on sait tout de leurs amours, de leurs goûts vestimentaires ou alimentaires et cet aspect est trop développé par rapport aux enquêtes policières. On sent dès le début qu’on est dans un polar plus rose et gris que noir.

Si les descriptions des audiences sont trop longues, il est intéressant de voir le fonctionnement de la justice américaine, et là c’est vraiment implacable et effrayant. On dirait un match de tennis entre l’accusation et la défense, l’important est de gagner et peu importe les dégâts humains que ça entraîne, finalement peu importe la vérité aussi.

En résumé c’est un petit polar américain assez soft et agréable à lire, mais qui ne me laissera pas des souvenirs impérissables. Même si c’est une série, il n’y a pas besoin de lire les autres pour aborder celui-ci, les aventures de ces dames étant indépendantes les unes des autres.

10 eme

 

Cette entrée a été publiée dans Polar. Bookmarquez ce permalien.

2 réflexions sur “Le dixième anniversaire, de James Patterson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s