7 jours, de Deon Meyer

Chronique réalisée pour Les chroniques de l’Imaginaire

Benny Griessel est enquêteur au Cap, il vient d’être muté dans l’unité des Faucons, un groupe d’élite chargé des missions difficiles. Et il va devoir mener de front deux enquêtes à la fois avec ses collègues. La première piétine depuis plusieurs semaines, il s’agit du meurtre d’une jeune avocate d’affaires mystérieusement assassinée. On a retrouvé son corps lardé de coup de couteaux chez elle mais il n’y a pas eu d’effraction ni de vol. Tout à coup il devient urgent de trouver cet assassin, car un homme envoie des mails délirants et truffés de versets bibliques à Benny, menaçant de tuer un policier chaque jour tant que l’assassin de la jeune femme n’est pas derrière les barreaux. Il s’exécute le soir même en blessant un policier par belle.

Benny reprend l’enquête sur le meurtre d’Hanneke Sloet  et se retrouve plongé dans le monde de la haute finance, qui lui est tout à fait étranger. La jeune femme est issue d’un milieu très simple, mais elle était ambitieuse et a su monter les échelons de la société très vite, profitant de toutes les opportunités. Elle évoluait dans un monde qui paraît bien irréel à Benny, le monde des comptes offshore, de la spéculation sur du vide, des fortunes très vite faites et défaites.

Benny est un homme simple, il est divorcé, inquiet pour ses enfants. Il est alcoolique, mais abstinent depuis maintenant deux cent vingt sept jours, son amie est chanteuse et perdue dans l’alcool elle aussi. C’est un anti-héros très attachant, il n’a pas de carrière brillante en vue, car étant blanc, bien que de condition modeste, il n’a plus accès à l’avancement car l’Etat pratique la discrimination positive pour compenser l’Appartheid et les blancs ne peuvent plus grimper dans la hiérarchie. Le groupe des faucons est composé de policiers de tous les groupes ethniques, blancs, noirs et métis, unis pour résoudre ces crimes. Si les administrations ne connaissent plus la séparation raciale, il n’en va pas de même des relations et des amitiés personnelles.

Le Cap est un des personnages de ce livre et nous visitons ses différents quartiers avec Benny. C’est un homme lucide et il présente son pays de façon optimiste mais sans angélisme. Deon Meyer est un ancien journaliste et il se renseigne avec précision pour que son enquête soit très réaliste et documentée.

Il nous entraîne dans une course poursuite tout à fait palpitante et menée tambour battant. Encore un super polar dans lequel on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer.

7 jours

 

Publicités