Les tables des Templiers, d’Adrian Dawson

Chronique réalisée pour Les chroniques de l’Imaginaire

L’inspecteur Nick Lambert est en colère, il revient du tribunal où deux trafiquants de drogue viennent d’être remis en liberté grâce à des avocats grassement payés, mais il s’attendait à cela et les a passés à tabac durant leur garde à vue tant leur insolence lui porte sur les nerfs. Son chef est furieux et l’envoie sur une autre affaire s’occuper des corvées. On a retrouvé un cadavre tatoué et nu derrière un supermarché chinois, victime de ce qui semble être une exécution par un professionnel. L’homme avait un texte en latin, des dollars et l’adresse d’une jeune fille hospitalisée dans une institution psychiatrique dans un sachet plastique enfoncé dans son anus. Nick est chargé d’aller interroger la jeune fille et lui demander son avis sur le texte en latin. Il se rend dans l’hôpital délabré où elle est et affronte tout d’abord le Dr Creed, le directeur qui se moque de lui. Les deux hommes se détestent depuis que le médecin a violé et tué une jeune patiente, mais il a réussi à ne pas être inquiété par la justice, ce qui a rendu Nick particulièrement furieux. Maggie l’infirmière l’informe que la jeune Tina est autiste,  incapable de parler et qu’il ne faut pas la bousculer, mais qu’elle a une soeur. Sarah  vient souvent la voir et  pourrait peut être répondre à ses questions. Nick part donc à la recherche de Sarah et la trouve dans une boite de nuit louche, elle est punk et il doute d’en tirer quoi que ce soit. Mais il se trompe lourdement, Sarah l’emmène chez lui et lui montre comment décrypter le texte.

Nick ne sait s’il doit croire Sarah ou si elle s’est moquée de lui. Entre temps le cadavre nu a disparu, deux policiers ont été tués et la police de Los Angeles a été dessaisie de l’affaire au bénéfice de la CIA ou d’une autre agence du même acabit ce qui enrage le chef de Nick.

Au même moment en Russie Klein, un scientifique américain a trouvé et déterré la météorite qui s’est écrasée en 1908 en Sibérie.

Nick désobéit à son chef une fois de plus et celui-ci lui l’oblige à prendre des vacances durant quinze jours ce qui est une suspension déguisée.  Nick décide de poursuivre l’enquête dans le sud de la France pour tirer au clair les affirmations de Sarah. Laquelle apparaît sur le parking du commissariat avec deux billets d’avion pour la France au moment où Nick partait. Et voici nos héros sur les traces du trésor des templiers, pas moins que l’arche de l’alliance.

Résumé ainsi le début de ce thriller paraît limpide, mais il ne l’est pas du tout en réalité. Le voyage dans le temps est l’un des thèmes essentiels du livre et le texte n’est pas du tout chronologique. Il commence par une séquence complètement anachronique avec un Templier baptiste au douzième siècle  et là on se dit que ça commence fort avec un auteur aussi nul en histoire, suivie par une scène bizarre et inquiétante dans un cimetière en 2024. On suit en parallèle l’équipe de Klein depuis la découverte de la météorite en Sibérie en 2011 jusqu’en 2043 et l’enquête de Nick et Sarah en 2011. Le début est complètement embrouillé et il faut un tiers du livre pour qu’il commence à devenir intéressant.

Au fur et à mesure on comprend qui sont Alison et Sarah et le livre se termine avec la même scène dans le cimetière, mais cette fois elle est claire et compréhensible. On retrouve tous les ingrédients nécessaires à un thriller ésotérique, avec les Templiers (présents seulement dans la première scène et le titre ), Poussin, Teniers, l’Arcadie, les tables de l’Alliance etc. Le thème est à la mode et le projet de l’auteur original. Malheureusement la réalisation n’est pas à la hauteur de son ambition, il y a trop de discussions scientifiques, on passe sans cesse d’une époque à l’autre et la thématique le plus développée est celle du voyage dans le temps et de l’impossibilité de changer le passé quoi qu’on fasse. Il y a aussi beaucoup de longueurs et on ne sait pas trop ce que deviennent certains personnages et quels sont leur plan, en particulier Klein. C’est dommage car ce thriller aurait pu être beaucoup plus passionnant sans ses nombreux défauts. La fin par contre est très belle et émouvante.

Tables

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s